PAROISSE SAINT-LAURENT

Une église orientée selon la tradition chrétienne

En 1675, une chapelle en bois est bâtie à environ 100 m à l’ouest de l’église actuelle, au lieu-dit de L’Arbre-Sec. En 1678, Monseigneur de Laval érige la paroisse, qu’il dédie à Saint-Paul. Les registres sont ouverts l’année suivante. Le seigneur Michel François Berthelot, conseiller du roi, comte de Jouy et de Saint-Laurent, donne un terrain à la fabrique en 1697. Une église en pierre, consacrée à Saint-Laurent, y est aussitôt construite, sur une partie du cimetière actuel. En 1714, on procède à l’érection canonique de la paroisse de Saint-Laurent.

L’église actuelle, commencée en 1860, est ouverte au culte l’année suivante. Selon une tradition chrétienne remontant au XIe siècle, elle est orientée. Le chœur, abritant le maître-autel et les reliques, est ainsi tourné vers l’est, en direction du soleil levant, symbole de la Lumière du monde apportée par le Christ. L’architecte Raphaël Giroux adopte un plan en forme de croix latine, inspiré du modèle jésuite, caractérisé par un transept logeant des chapelles latérales. Un portail néoclassique orne la partie centrale en saillie, surmontée d’un élégant clocher.

 

Cliquez sur le lien ci-dessous pour visualiser le cimetière et ses pierres tombales, en faisant une recherche par le nom :

http://www.cimetieresduquebec.ca/quebec/st-laurent-ile-dorleans/

 

Les chapelles de procession
Témoignages de la ferveur populaire, ces chapelles sont généralement construites à égale distance de l’église paroissiale et constituent des lieux de rassemblement lors des processions et des fêtes religieuses. Fait exceptionnel au Québec, Saint-Laurent a conservé ses deux chapelles de procession : celle en bois est consacrée à la Vierge et celle en pierre est dédiée à Sainte-Anne.

Une église où la nouveauté côtoie la tradition
Pour le décor intérieur, réalisé en 1863, l’architecte Charles Baillairgé se détache des canons néoclassiques et innove en substituant des ornements de plâtre (moulages) aux motifs sculptés en bois. Les grands arcs nervurés de la fausse voûte, des ouvertures et des niches reposent sur des culots.
Le maître-autel, sculpté par Adolphe Dion en 1872, occupe le centre du chœur, ceinturé de stalles en noyer noir. Les statues en bois doré, attribuées au sculpteur Jean-Baptiste Côté, représentent le Bon Pasteur, au milieu, et les apôtres Pierre et Paul, de chaque côté. Les culots des arcs de l’abside semblent reposer sur des appliques murales en forme d’anges.

Siège social

6985 Chemin Royal, Saint-Laurent-de-l’Île-d’Orléans, QC G0A 3Z0

Point de services

6985, Chemin Royal
Saint-Laurent, Île d’Orléans (QC) GOA 3ZO

Nous contacter :

418 828-2656

info@fabriquestefamilleio.org

Suivez-nous